Article

Paiement différé B2B : quels avantages pour les marchands et clients ?

26 octobre 2020

Depuis les années 2017-2018, le paiement différé B2B se démocratise et devient une pratique de plus en plus populaire. En effet, ce moyen de paiement est une méthode plutôt intéressante lorsqu’un acheteur doit régler un bien ou un service mais qu’il ne dispose pas de la somme demandée sur son compte bancaire. Suite à la crise sanitaire qui a démarré au printemps 2020, il a été encore plus difficile pour certaines entreprises de maintenir leur trésorerie à flot et donc de réaliser leurs achats.

Disponible aussi bien en magasin qu’en ligne lors du règlement des achats, le paiement différé est une innovation qui peut répondre à cette problématique.

Paiement différé : de quoi s’agit-il ?

Le paiement différé B2B correspond à un allongement des délais de paiement. En France, le délai de paiement est encadré par la LME (Loi de la Modernisation de l’Économie).
Les délais de paiement sont généralement réglementés et fixés à 60 jours calendaires, 45 jours fin de mois à compter de la date d’émission de la facture ou à défaut, 30 jours à réception de la prestation de service ou réception des marchandises. Ces conditions doivent bien évidemment être mentionnées dans le contrat entre les différentes parties concernées.

Cependant, il existe des dérogations spéciales pour certains secteurs d’activités. En effet, cinq accords dérogatoires ont été homologués, pour une période de trois années, sous réserves de respecter trois conditions cumulatives :
“Le secteur devait avoir été couvert par un accord dérogatoire au sens de la loi n° 2008-776 du 4 août 2008 de modernisation de l’économie (LME). Le nouvel accord devait concerner des produits ou services comportant un caractère saisonnier particulièrement marqué. Enfin, ce nouvel accord ne devait pas prévoir des délais de paiement supérieurs au dernier plafond prévu par l’accord dérogatoire conclu sous l’empire de la LME.”
Ces décrets portent sur les secteurs de l’agroéquipement, des équipements de sport, de la filière du cuir, de l’horlogerie/bijouterie/orfèvrerie/joaillerie et du jouet.

En choisissant le mode de paiement en différé, l’acheteur ne paye pas au moment de la vente. L’acheteur peut faire le choix de payer avant l’écoulement des 90 jours ou bien d’être prélevé automatiquement 90 après l’acte de vente, selon les modalités instaurées par les marketplaces et e-commerce B2B.

Le paiement différé est une pratique qui se démocratise de plus en plus et de mieux en mieux, en commençant tout d’abord dans le B2C avec les enseignes comme H&M, Zalando ou encore Rue du Commerce qui proposent aux consommateurs de régler leurs achats après un certain délai. Le B2B suit également le pas depuis ce printemps 2020 avec la solution de paiement de différé à 90 jours Finexpay ou encore l’offre METRO REFLEXE PLUS destinée aux clients restaurateurs de la marketplace METRO.

Quels sont les avantages du paiement différé pour les marchands ?

Le paiement différé est un facilitateur de paiement qui peut très vite changer la donne chez les marchands physiques et/ou digitaux.

Le différé de paiement permet notamment de :

– fidéliser ses clients ;
– améliorer son expérience client ;
– améliorer son taux de conversion ;
– développer ses volumes de vente ;
– sécuriser ses paiements ;
– et contrôler totalement son BFR.

On le sait, le panier moyen en B2B est beaucoup plus considérable qu’en B2C : selon les chiffres de la FEVAD, le panier moyen en B2C correspond en moyenne à 65,50€ contre 1 853,43€ en B2B. En proposant cette solution de paiement, les marchands peuvent donc fortement faire gonfler leur chiffre d’affaires.
Outre le fait de booster son business, le paiement différé permet également d’améliorer l’expérience d’achat : les marchands proposent une vraie valeur ajoutée, à l’inverse des concurrents, et fidélisent leurs clients par la même occasion.

Quels sont les avantages du paiement différé pour les clients ?

Le paiement différé est une solution intéressante et se différencie notamment du découvert bancaire, grâce à la rapidité de souscription et la facilité d’utilisation. En effet, si un client a besoin de régler un bien ou un service mais qu’il ne dispose pas encore des fonds nécessaires, il ne tombe pas en situation de découvert car le paiement différé lui permet de gagner en trésorerie, le temps d’utiliser ses achats avant de les régler.
D’un point de vue général, le client bénéficie d’un service sans engagement, rapide et accessible, un service et une solution non négligeable pour gagner en trésorerie et booster son business, en temps de crise notamment.

Besoin d’informations supplémentaires sur Finexpay ? Contactez-nous en cliquant juste ici 👈.


keyboard_arrow_up